Les hommes en blanc et la ville fantôme

par Antonio Werli

Les deux plus indémodables et indécrottables compères de la littérature argentine, n’ont pas fait qu’écrire des nouvelles policières sous pseudonyme, former des anthologies fantastiques ou boire du maté en écoutant des milongas jusqu’au bout de la nuit. Il est aussi arrivé à messieurs Borges et Bioy Casares de fabriquer quelques scénarios pour le cinéma dont certains ont même été tournés, comme le redoutable et merveilleusement esthétique Invasión de 1969.

Posted
AuthorAntonio Werli
3 CommentsPost a comment

Alice ou les Reflets de la Parole

par Warren Lambert

À s’enfoncer à notre tour toujours plus avant dans la vertigineuse matière exégétique, parmi tous ces yeux qui ont scruté les moindres recoins du film, fomenté les raccords et les déductions les plus audacieux, EWS semble depuis fonctionner comme un endroit dans lequel il nous est aussi permis d’aller trop loin, de nous emballer, de nous entêter même puisque tout est susceptible d’y faire sens.

Posted
AuthorWarren Lambert