Cette édition de Wikipedia en 1000 volumes est pour vous


L’année dernière paraissait aux éditions Jean Boîte un livre improbable, tout de concept vêtu, qui donnait comme définition à chaque mot du dictionnaire sa première image Google. Heureux propriétaire du premier volume, j’attends le second avec impatiente pour faire le cake lors des soirées cocktails. 

Des types de Mayence, dans l’industrieux länder de Rhénanie-Palatinat, ont trouvé moyen de faire encore mieux : une édition complète (COMPLÈTE) de Wikipedia. Va falloir faire de la place sur les Billy.

PediaPress, qui fournit déjà les services d’impression à la demande de la fondation Wikimedia, envisage donc d’imprimer la totalité du Wikipedia anglais - de loin le plus important avec 4,3 millions d’articles et plus de 2 milliards de mots.

Ce n’est pas vraiment la première fois que l’encyclopédie en ligne connait les joies matérialistes du papier. En 2008, l’éditeur allemand Bertelsmann avait fait paraître une édition abrégée (1000 pages quand même) du Wikipedia allemand. L’année suivante, Rob Matthews, un étudiant en design, avait imprimé un choix de 437 articles en un seul volume de 5000 pages.

Le délire jusqu’au-boutiste de PediaPress serait donc une première mondiale et la raison avancée par l’équipe de Mayence pour un tel projet touche presque au sublime : "Nous pensons que la meilleure façon de faire l’expérience de la taille réelle de Wikipedia est de passer par le média physique qu’est le livre" puis d’ajouter : "Il est évident qu’une version papier de Wikipedia serait obsolète en quelques secondes". Vu la nature même du projet de Jimmy Wales, il y a des chances en effet.

Quoi qu’il en soit PediaPress cherche 50 000$ pour lancer le projet qui nécessitera sans doute un millier de volumes à 1200 pages chacun. Vous pouvez faire un don à ces foufous sur IndieGogo. Qui sait, ils vous enverront peut-être un service de presse... 

Source : Devin Coldewey.


Co-fondateur du Fric-Frac Club, curateur de la Bibliothèque Sauvage du Vallon des Auffes, Lazare Bruyant construit une maison en papier crépon sur les bords de la Méditerranée. Parfois, il blogue aussi sur le Huffington Post. Vous pouvez le retrouver sur Tumblr et @LazareBruyant sur Twitter.

Posted
AuthorLazare Bruyant