Du salon de monsieur Moix

par Pierre Pigot

Désormais, chaque samedi, dans une lucarne qui n’a depuis longtemps plus rien de magique, Yann Moix tient salon. Peu importent le majordome normand qui passe les plats de la rigolade poujadiste, ou la dame libanaise qui à ses côtés tente maladroitement d’ajouter quelques arguments – dès la première, c’est lui qui occupe tout l’espace de la discussion, oriente les débats, ponctue n’importe quel objet d’une citation bien amenée, dose la bassesse et l’éloge, la vulgarité et la pyrotechnie factice, en artiste consommé de sa propre image. Rien de ce que ses adversaires ne connaissent déjà du personnage, donc – et à apprendre que Michel Houellebecq et Christine Angot étaient ses premiers invités littéraires, il y avait de quoi faire frémir les plus réfractaires comme devant une impiété manifeste.

Posted
AuthorPierre Pigot
3 CommentsPost a comment

Mise au point ou Casse-Dogme

par René Daumal & Roger Gilbert-Lecomte

Si les dogmes sont des formes de la pensée, la pensée universelle, qui est la vérité de tous les dogmes, est une négation de tous les dogmes. Et nécessairement notre pensée, qui veut être la pensée, doit remplir une fonction de casse-dogmes.

Les graines du récit

par Matthieu Hervé

Dans son dernier roman, Rivières de la nuit, Xavier Boissel s'empare du lieu-même pour le creuser, en explorer les fissures et les contradictions, en dénoncer parfois l’ambivalence, qui établit derrière le discours humaniste une logique capitaliste cynique, une économie de la catastrophe.

Posted
AuthorMatthieu Hervé

La littérature dévorée

par Pierre Pigot

Depuis que les auteurs français, soutenus par la presse et la critique, prélèvent leurs personnages in extenso dans leur entourage, prônent l’épiphanie de la classe ouvrière dans le langage, ou racontent leurs courses au supermarché, jamais l’approche sociologique du monde n’avait autant dominé le marché des valeurs littéraires.

Posted
AuthorPierre Pigot