Ben Marcus


Rare et discret Ben Marcus connait en ce début d’année une actualité éditoriale assez riche. C’est tout d’abord le recueil de nouvelles Leaving the Sea qui a été publié chez Knopf en janvier, puis L’alphabet de flammes, dont nous vous parlions il y a peu, paru en France la semaine dernière aux éditions du Sous-sol. 

Souvent décrit comme un "écrivain pour écrivain" ça faisait un bail qu’on se demandait ce que le bonhomme rangeait tout en haut de sa bibliothèque. Eh bien aujourd’hui on sait et, contrairement aux petits malins qui passent leur temps à confondre les Dix Plus Gros Volumes de la Pléiade et leurs dix livres préférés, le top ten de Ben Marcus semble assez familier avec les influences lisibles en creux dans toute son oeuvre :

Dostoïevski - Crime et châtiment 

Shakespeare - Macbeth

Homère - L’odyssée 

Kafka - Le procès

Raymond Roussel - Impressions d’Afrique

Virginia Woolf - Les vagues

Thomas Bernhard - Correction

Samuel Beckett - Nouvelles et textes pour rien

Ovide - Les métamorphoses

Flannery O’Connor - Mon mal vient de plus loin

Source : J. Peder Zane The Top Ten

Co-fondateur du Fric-Frac Club, curateur de la Bibliothèque Sauvage du Vallon des Auffes, Lazare Bruyant construit une maison en papier crépon sur les bords de la Méditerranée. Parfois, il blogue aussi sur le Huffington Post. Vous pouvez le retrouver sur Tumblr et @LazareBruyant sur Twitter.

Posted
AuthorLazare Bruyant
Categoriescritiques