Alexander Theroux | Estonia

A ramble to the periphery | Alexander Theroux est l’un de mes auteurs préférés, toutes littératures, tous pays, toutes époques confondues. Sorte de croisement inouï entre les grands érudits britanniques (Burton, Browne), les pré-modernistes truculents (Ronald Firbank, Baron Corvo), ses collègues de chaire postmodernistes (Guy Davenport, Gass et Pynchon) et bien sur Borgès et Melville,…

Read More
Gabriel Josipovici | Moo Pak

Comme on presse une serviette pour en faire sortir l’eau | Pas franchement prophète en son pays, Gabriel Josipovici (1940- ) fait partie de ces modernistes engagés dont on chérit l’existence à distance mais dont on laisse aussi volontiers les livres mariner dans leur jus, accablé a priori de leur sérieux et leur intellect (soit…

Read More
Richard Powers | Générosité

Exuberance, the purpose of which is to replicate itself | On s’interroge souvent de savoir si un roman est facile ou difficile à lire ; on se demande moins souvent à l’attention de qui (le lecteur maigre ou le lecteur ventripotent, l’universitaire bossu ou la mie de l’auteur) il déroule ses phrases, s’il est accueillant ou,…

Read More
Thomas Pynchon | Contre-jour

Pynchon et le monde d’avant-hier | Grimpé sur un tabouret tournant dans ce fragile équilibre que seul un nabot tenant un gros volume dans ses mains peut maintenir, je feuillette un recueil reproduisant les photos parues dans la revue américaine Camera Work au début du vingtième siècle, juste avant la Grande Guerre. Je me souviens…

Read More
Thomas Pynchon | Contre-jour

Un monde fou, fou, fou, fou | Tout a été dit sur Thomas Pynchon.Tout a été dit sur Contre-jour.Par ceux qui ne l’ont pas lu.Par ceux qui l’ont lu mais ont déclaré forfait.Par ceux qui l’ont lu jusqu’au bout (trahis par l’étrange double éclat qui émane de leurs pupilles).Par ceux qui ne l’ont pas aimé.Par…

Read More
Pierres Senges | Fragments de Lichtenberg

Lichtenberg, par petits bouts | Tiens, mais pourquoi, pourquoi Lichtenberg ? C’est le seul vrai irrésolu du huitième livre de Pierre Senges l’assoiffé, vrai « baroque moderne » (c’est Thierry Guichard du Matricule des anges qui propose la formule), autodidacte qui touche du bois parce qu’il a encore « plus de sujets que de livres…

Read More
Thomas Pynchon | Contre-jour

Found and lost in translation | À peine lues, les deux premières phrases de Contre-jour procurent un sourire doublement ravi. Pourquoi doublement ? Ceux qui ont eu l’occasion de lire Against the Day se souviennent sans doute de : « Now single up all lines ! »« Cheerly now… handsomely… very well ! Prepare to cast her off ! » Or, si les mêmes…

Read More